Archive

Archive for the ‘Uncategorized’ Category

Appel à communications «Vulnérabilités critiques» du Symposium de philosophie féministe

August 15, 2019 Leave a comment

Vulnérabilités critiques: enjeux politiques, épistémologiques et ontologiques

Comment concevoir les vulnérabilités d’un point de vue féministe ? À cette question apparemment simple, le Symposium de philosophie féministe invite des réponses complexes et critiques. Le concept de vulnérabilité, actuellement fort populaire dans les cercles académiques de plusieurs disciplines, provient d’une réalité concrète et quotidienne qui est au coeur de nombreuses réflexions féministes sur l’«ordinaire» de la condition humaine. Analyser à partir de perspectives féministes les vulnérabilités nécessite d’éviter le piège de la dépolitisation et de la neutralité. Les vulnérabilités sont ancrées dans la réalité incarnée et située de la vie quotidienne. Il est donc impossible de les extraire de leurs implications sociales et politiques.

En philosophie morale, la vulnérabilité est souvent comprise comme une voie alternative pour réfléchir aux questions entourant l’autonomie et notre rapport à autrui. En épistémologie, le concept de vulnérabilité nous amène à reconnaître la position située et incarnée des chercheurs et des chercheuses. En outre, les éthiques du care ont mis de l’avant l’idée que la condition humaine est fondamentalement caractérisée par la vulnérabilité. Faire de la vulnérabilité une dimension ordinaire et quotidienne de notre réalité incarnée entraîne une réflexion importante sur nos pratiques sociales et institutionnelles en matière de soin. Par exemple, la reconnaissance de la valeur du travail invisible et le partage de sa responsabilité deviennent des enjeux de justice sociale. Par ailleurs, le travail de care s’étend au delà des êtres humains. Comme l’explique Evelyn Nakano Glenn, le travail de care implique trois types d’activités étroitement liées. S’il s’agit en premier lieu des soins physiques et affectifs directs à la personne, le travail care inclut également de maintenir l’environnement physique immédiat / le milieu dans lequel les gens vivent et le travail de promotion des relations et des liens sociaux entre les personnes (Evelyn Nakano Glenn, 2010, 5). Se soucier de la fragilité des écosystèmes, c’est réfléchir à l’impact des crises écologiques autant sur les communautés humaines ou les communautés animales. De plus, une analyse de la vulnérabilité dans un contexte de justice environnementale rend visible la distribution inégalitaire de la sécurité : le degré de vulnérabilité de certaines populations – bien souvent les populations racisées et déjà marginalisées – est directement lié à des enjeux économiques et politiques. La justice environnementale nécessitera une prise en compte radicale de la différentiation des vulnérabilités. Toutes ces considérations montrent qu’il est fécond d’analyser les vulnérabilités dans leur multiplicité et ce, en gardant en tête leurs aspects résolument critiques.

Dans un souci d’interdisciplinarité, la deuxième édition du Symposium de philosophie féministe portera donc sur les aspects politiques, épistémologiques et ontologiques des vulnérabilités. Le Symposium de philosophie féministe valorise la mixité des approches philosophiques et souhaite favoriser une présence scientifique issue de plusieurs champs de recherche philosophique : phénoménologie, éthique, philosophie morale, philosophie du langage, esthétique, philosophies des sciences, épistémologie, histoire de la philosophie, philosophie ancienne, etc. Les communications peuvent s’intéresser à toute question féministe touchant directement ou indirectement le sujet des vulnérabilités, incluant les thématiques suivantes :

  • Quel corps vulnérable ? ;
  • Les vulnérabilités dans l’éthique médicale et appliquée ;
  • Les vulnérabilités dans l’espace public : le genre, les capacités physiques, la racisation;
  • Les vulnérabilités dans la pensée féministe autochtone ;
  • Les théories décoloniales et les vulnérabilités ;
  • ‘Self-care’, ‘community care’, chaîne mondiale de care ? Quels concepts pour quels enjeux ?
  • Le croisement entre la justice sociale et la justice environnementale : différenciation des vulnérabilités face à la crise environnementale ;
  • Antispécisme et vulnérabilités animales ;
  • Les injustices épistémiques et la précarisation de certaines prises de parole;
  • Repenser le travail et la justice à l’aune du care ;
  • L’intrication des vulnérabilités spécifiques bénéficiant aux systèmes patriarcaux, capitalistes, hétérosexuels et hégémoniques blancs.

Nous invitons autant les étudiant·e·s que les professeur·e·s à soumettre une proposition de communication. Pour ce faire, vous devez faire parvenir votre proposition au plus tard le 1er octobre 2019 à l’adresse  suivante: symposium.philo.feministe@gmail.com Dans le corps de votre courriel, veuillez indiquer votre nom, votre affiliation institutionnelle ainsi que la manière la plus efficace de vous rejoindre.

La proposition de communication, quant à elle, doit être jointe à votre courriel en format PDF ou Word, contenir un titre, être d’une longueur maximale de 300 mots et être exempte de toute information permettant de vous identifier ou d’identifier votre institution d’attache (afin de préserver l’anonymat lors du processus de sélection à l’aveugle). Le Symposium se déroulera principalement en français, mais les communications en anglais seront aussi acceptées.

Advertisements

Concordia Philosophy Speaker Series – Fall 2019 Schedule

July 27, 2019 Leave a comment

The Department of Philosophy at Concordia University is pleased to host the following guest lecturers as part of the Concordia Philosophy Speaker Series this fall 2019:

Tuesday, October 1 – Hille Paakkunainen, Syracuse University – H-1120

Friday, October 11 – Cristina Bicchieri, University of Pennsylvania – LB-362 (co-presentation with the Social Justice Centre)

Friday, October 25 – Owen Ware, University of Toronto – H-1271

Friday, November 8 – Nancy Snow, University of Oklahoma – LB-362 (co-presentation with the Social Justice Centre)

All presentations run from 3 to 5 p.m. These are free public lectures. All are welcome. The venues are wheelchair accessible.

Concours de bourses postdoctorales du CRSH et du FRQ (2020-2021) pour un séjour au Centre de recherche en éthique

July 16, 2019 Leave a comment
Les membres du Centre de recherche en éthique (CRÉ) serait heureux.ses d’appuyer la candidature de chercheur.se.s intéressé.e.s à faire un stage postdoctoral financé par le Conseil de recherches en sciences humaine (CRSH) ou par le Fonds de recherche du Québec (FRQ). Si vous préparez un dossier dans le cadre des concours de l’un ou l’autre de ces organismes, si votre projet de recherche postdoctoral comporte une importante composante éthique et si vous aimeriez faire votre stage sous la direction d’un.e ou deux des co-chercheur.se.s du CRÉ, nous vous invitons à nous contacter pour une pré-sélection en nous faisant parvenir votre CV et l’ébauche du projet de recherche que vous comptez soumettre au CRSH et/ou FRQ.
 

Le Centre de recherche en éthique (CRÉ) représente un lieu de rassemblement et de création de synergies pour les chercheurs de plusieurs universités québécoises et d’une école affiliée. Il constitue un lieu d’excellence pour l’encadrement des étudiants des cycles supérieurs et des stagiaires postdoctoraux travaillant sur des sujets de recherche liés à la mission du Centre.

Le CRÉ offre, depuis la naissance en 2002 de son prédécesseur, le CRÉUM, un environnement de recherche qui combine avec succès les priorités des chercheurs et du Centre. C’est d’ailleurs une particularité du Centre de mobiliser toutes ses ressources pour aider ses chercheurs résidents à développer leur projet de recherche en accord avec les priorités de recherche du CRÉ (éthique et méta-éthique, politique, économie, environnement et éthique animale, santé et intelligence artificielle). Une des plus belles réussites du Centre est d’avoir grandement contribué tant à l’avancement de la recherche qu’à la carrière de ses chercheurs résidents qui, pour la majorité, ont obtenu un poste dans une université importante à leur sortie du Centre.

Conditions de participation :

  • Répondre à l’ensemble des critères du concours de Bourse postdoctorale du CRSH et/ou FRQ;
  • Avoir une connaissance suffisante du français et de l’anglais pour pouvoir participer aux activités du CRÉ.

Le CRÉ s’engage à offrir au/à la lauréat.e : 

  • Une lettre d’appui formelle signée par la directrice du CRÉ à joindre au dossier de candidature ;
  • Une insertion dans le réseau du CRÉ, un accès à ses ressources, ainsi qu’un accès privilégié à ses membres et à son équipe administrative ;
  • Un poste de travail individuel dans l’université à laquelle il.elle sera affilié.e ;
  • L’accès aux infrastructures de l’université à laquelle il.elle sera affilié.e;
  • De l’assistance pour l’organisation du séjour. 

En retour, le.a lauréat.e s’engage à : 

  • Poursuivre le projet de recherche pour lequel le stage postdoctoral a été accordé et assurer une présence assidue au CRÉ ;
  • Participer régulièrement aux activités organisées par le CRÉ (ateliers, séminaires, conférences, colloques) ;
  • Effectuer au moins une présentation de ses travaux en cours dans le cadre des activités du CRÉ;
  • Remettre son rapport d’activité à la fin de chaque année financière.

Critères d’évaluation des dossiers : 

  • Qualité du projet de recherche et pertinence relativement à la mission du CRÉ ;
  • Excellence du dossier académique et capacité du.de la candidat.e à contribuer aux activités et au rayonnement du CRÉ.

Prise de contact pour pré-sélection par le CRÉ (les documents doivent être soumis en format .pdf):

  • Un CV;
  • Ébauche de votre projet de recherche soumis au CRSH et/ou au FRQSC en spécifiant si vous comptez déposer un dossier dans les deux concours. 

Dépôt du dossier :

Veuillez envoyer votre dossier, en version électronique à Valéry Giroux à l’adresse: valery.giroux@umontreal.ca. Si vous ne recevez pas d’accusé de réception dans la semaine suivant l’envoi de vos documents, contactez Valéry Giroux au numéro (514) 343-6111, poste 2958.   

Échéancier

  • Date limite de la prise de contact avec le CRÉ : 31 août 2019 ;
  • Date limite de dépôt des candidatures dans le cadre du concours de Bourses postdoctorales du CRSH : septembre 2019 / Date limite de dépôt des candidatures dans le cadre du concours de Bourse postdoctorale du FRQ: octobre 2019;
  • Annonce des résultats du concours de bourse postdoctorale du CRSH : Février 2020; Annonces des résultats du concours de Bourse postdoctorale du FRQSC : fin avril 2020 ;
  • Durée du stage, si financé par le FRQSC ou par le CRSH : septembre 2020 à fin juin 2021.

Jérôme Ségal – Le véganisme en Israël, effet de mode ou résultat d’une éthique animale juive?

May 23, 2019 Leave a comment
Conférence CRÉ/GRÉEA : Jérôme Ségal, “Le véganisme en Israël, effet de mode ou résultat d’une éthique animale juive ?” | Mercredi 5 juin, 12h, CRÉ
 
English will follow
Le Centre de recherche en éthique (CRÉ) et le Groupe de recherche en éthique environnementale et animale (GRÉEA) sont heureux de recevoir Jérôme Ségal mercredi 5 juin à 12h pour une conférence intitulée ” Le véganisme en Israël, effet de mode ou résultat d’une éthique animale juive ?”
 
La conférence aura lieu au 2910 Edouard-Montpetit, local 309.
Pour lire le résumé de sa présentation : http://greea.ca/activites/conference-cre-greea-jerome-segal/

—The Centre de recherche en éthique (CRÉ) and the Groupe de recherche en éthique environnementale et animale (GRÉEA) are happy to receive Jérôme Ségal on Wednesday, June 5 at 12 p.m. for a conference on “Veganism in Israel, a fad or the result of Jewish animal ethics?”

The conference (in French) will take place at the 2910 Edouard-Montpetit, room 309.

To read the abstract of his presentation: http://greea.ca/en/activities/cre-greea-conference-jerome-segal/

Ami Harbin – Disorientation in clinical encounters

May 15, 2019 Leave a comment

Dernier séminaire de la Série de séminaires de Montréal en éthique de la santé 2018-2019.

Toutes les conférences sont gratuites et ne requièrent pas d’inscription.

C’est une conférence qui porte sur les expériences de désorientation en contexte clinique et qui interroge ce qu’elles peuvent nous apprendre sur la moralité.

Quoi : “Disorientation in clinical encounters”, Dr. Ami Harbin (Université d’Oakland)

Quand : Le 23 mai, de 12h à 13h

Où : Institut de recherches cliniques de Montréal (110 avenue des Pins Ouest, Auditorium Jacques Genest) OU en direct sur notre page YouTube : Pragmatic Health Ethics

(https://www.youtube.com/channel/UCNSY4aUw4qfLw72EwJSdDDQ?view_as=subscriber)

Artur Matos Alves – La phénoménologie de la technique de Don Ihde : les relations humain-technologies

May 15, 2019 Leave a comment

Les ateliers de recherche en épistémologie cognitive et comparée reçoivent :

Artur Matos Alves

Notice biographique

Artur Matos Alves est professeur à l’Université TÉLUQ. Il est titulaire d’un doctorat en communication, systèmes et technologies de la Nouvelle Université de Lisbonne (2010). Ses intérêts incluent la philosophie et l’éthique des sciences et des technologies, les études sociales de la technologie, ainsi que les études en communication et en médias. Sa recherche plus récente, qui porte sur les dimensions sociales des technologies émergentes, des nouveaux médias et du cyberconflit, a été publiée et présentée dans des conférences, des livres et des revues internationales. Le livre Criador e Criatura (Fondation Calouste Gulbenkian, Portugal, 2013) reflète sa thèse de doctorat sur les technologies émergentes et les enjeux de la communication numérique. Artur Matos Alves a également édité le livre Unveiling the Posthuman (Interdisciplinary Press, Royaume-Uni, 2012).

Titre de la présentation :

La phénoménologie de la technique de Don Ihde : les relations humain-technologies

Résumé :

Les travaux du philosophe de la technique Don Ihde reposent sur une phénoménologie des rapports humain-technologie. Tout en acceptant l’ambiguïté socioculturelle de l’usage d’instruments et des arrangements de pouvoir, Ihde distingue quatre types ou structures de rapports : embodiement (incarnation), hermeneutic (herméneutique), alterity (altérité) et background (arrière-plan). Chacun correspond à des assemblages spécifiques des systèmes humains-technologies — des assemblages mutables, toujours mis en question et en déséquilibre par les changements techniques et sociaux. L’approche de Ihde, tout en soulignant la centralité de la médiation technique dans notre expérience du monde, permet de remettre en question soit la pure instrumentalité des technologies, soit la naturalisation des représentations scientifiques du monde. Ihde fournit, avec sa typologie, un outil heuristique pertinent pour la compréhension de l’évolution de la technoscience moderne, aussi bien que de l’expérience technologique quotidienne.

Dans ma présentation, je propose d’explorer cette partie de la pensée de Ihde exposée dans son livre Technology and the Lifeworld et qu’il a ensuite dévelopée dans plusieurs ouvrages. Je présenterai des exemples des domaines de la cartographie, de l’astronomie ou de la communication médiatisée dans les buts d’illustrer l’exposé théorique et de nourrir la discussion.

Date :

Jeudi le 16 mai

Heure
13 h 30

Lieux
Université Téluq

5800, rue Saint-Denis

Montréal (Métro Rosemont)

Salle 12.001

Pour en savoir davantage : http://arecc.teluq.ca

Les Ateliers de recherche en épistémologie cognitive et comparée s’adressent aux chercheurs et aux étudiants chercheurs.

Conférence internationale sur le Bien-être, le bonheur et la vie bonne, Montréal, du 15 au 17 mai 2019

May 9, 2019 Leave a comment

The Centre de Recherche en Éthique (CRÉ) is delighted to announce a conference entitled Wellbeing, Happiness, and the Good Life, to be held in Montreal from May 15-17, 2019.

Salle 0028, Pavillon d’aménagement de l’Université de Montréal, 2940 Chemin de la Côte-Ste-Catherine, Montréal.

Organising committee:

Mauro Rossi (UQAM)
Christine Tappolet (Université de Montréal)
Willem van der Deijl (University of Tilburg)

Programme:

Wednesday, May 15, 2019

09:20-09:30    Opening address

09:30-10:50    Tom Hurka (U of Toronto), Against ‘Good For’, against ‘Well-being’ + Commentary by Sarah Stroud (U of North Carolina at Chapel Hill)

10:50-11:00    Break

11:00-12:20    Connie Rosati (Arizona), On Reasons of Personal Good + Commentary by Stephanie Leary (McGill)

12:20-01:30    Lunch

01:30-02:50    Raffaele Rodogno (Aarhus U), Beyond Subjectivism and Objectivism + Commentary by Arash Abizadeh (McGill)

02:50-03:00    Break

03:00-04:20    Anne Baril (Washington U in Saint Louis), How epistemic virtue can benefit its possessor + Commentary by Charles Côté-Bouchard (GRIN)

04:20-04:30    Break

04:30-05:50    Antti Kauppinen (U of Helsinki), Two Kinds of Perfectionism + Commentary by Samuel Dishaw (Harvard U)

06:30-08:00    Cocktail at Librairie Olivieri
Table ronde sur le thème « Bonheur et littérature » Martin Gibert (IVADO/CRÉ), Najat Rahman (U de Montréal) et Daniel Weinstock (McGill U)

Thursday, May 16, 2019

09:30-10:50    Gwen Bradford (Rice U), Perfectionist Bads + Commentary by Martina Orlandi (McGill U)

10:50-11:00    Break

11:00-12:20    Valerie Tiberius (U of Minnesota), Fulfillment and Failure + Commentary by Natalie Stoljar (McGill)

12:20-01:30    Lunch

01:30-02:50    Eric Mathison (Baylor College of Medecine), Missed Connections: Ill-being for Hybrid Theories + Commentary by Joseph van der Weelden (Ahmedadad U)

02:50-03:00    Break

03:00-04:20    Jennifer Hawkins (Duke U), Understanding Well-Being through Ill-Being + Commentary by François Jaquet (CRÉ)

04:20-04:30    Break

04:30-05:50    Mauro Rossi (UQAM) & Christine Tappolet (U de Montréal), Happiness as an Affective Evaluation + Commentary by Chris Howard (U of North Carolina at Chapel Hill)

Friday, May 17, 2019

09:30-10:50    Willem van der Deijl (Tilburg U), The Sentience Argument for Experientialism about Welfare + Commentary by François Letourneux (U de Montréal)

10:50-11:00    Break

11:00-12:20   Gordon Cooper (Florida State U), The Philosophy of Swine Objection is Here to Stay + Commentary by Guillaume Soucy (UQAM)

12:20-01:30    Lunch

01:30-02:50   Jason Raibley (U of Kansas), Pleasure’s Place in Well-being + Commentary by Matthew Scarfone (McGill U)

02:50-03:00    Break

03:00-04:20    Daniel Haybron (Saint Louis U), The Concept of a Good Life + Commentary by Ian Gold (McGill U)

Avec les précieuses contributions de la FAS (Université de Montréal); du GRIN, du GRIPP, de la Chaire de recherche du Canada en épistémologie pratique (Université de Sherbrooke); du Département de philosophie de l’UQÀM; du Département de philosophie de l’Université de Montréal; du Département de philosophie de McGill University; de la revue Philosophiques; le Social Justice Centre de Concordia; la SPQ; le IHSP.