Home > cfp, concordia, philosophy of biology, spq > Appel à communications – Controverses et renversements conceptuels dans les sciences du vivant : Contributions de la philosophie de la biologie.

Appel à communications – Controverses et renversements conceptuels dans les sciences du vivant : Contributions de la philosophie de la biologie.

December 4, 2013 Leave a comment Go to comments

Appel à communications

Controverses et renversements conceptuels dans les sciences du vivant : Contributions de la philosophie de la biologie.

Dans le cadre du Congrès de la Société de philosophie du Québec

Université Concordia, Montréal, 12 au 15 mai 2014

Depuis les dernières décennies, les sciences du vivant semblent connaître de nombreux bouleversements théoriques. Récemment, le scientifique Dan Graur avait recensé 463 articles de biologie et de médecine avec le terme « changement de paradigme » dans leur titre, seulement en 2012. Sans nécessairement donner crédit à cette utilisation du terme kuhnien, il paraît juste d’affirmer que la biologie est aux prises avec des problèmes conceptuels bien réels, qui remettent en cause certaines de ses importantes assises théoriques.

Les enjeux conceptuels sous-jacents à ces bouleversements théoriques au sein des sciences du vivant constituent l’un des principaux objets d’étude de la philosophie de la biologie. Par exemple, plusieurs chercheur(e)s tentent de résoudre la « crise » du concept de gène,  sa définition initiale en tant que segment continu d’ADN codant ne concordant plus avec les récentes avancées scientifiques. Les bouleversements que subit la théorie de l’évolution à la suite des découvertes en biologie du développement, des recherches sur la symbiose et de celles portant sur la construction de niche suscitent également l’intérêt de nombreux philosophes de la biologie. Plus généralement, dans des domaines de spécialisation aussi variés que la systématique, l’évolution, la biologie moléculaire, l’écologie et la médecine, les philosophes tentent d’éclairer ces diverses tensions et mouvances théoriques causées par les récentes avancées scientifiques. Dans le cadre de ce symposium, nous aimerions rassembler des chercheur(e)s souhaitant discuter ce type de problème dans une perspective contemporaine ou historique.

Si vous êtes intéressé(e) à présenter une communication lors de ce symposium, veuillez soumettre une proposition au plus tard le 12 décembre 2013, à l’une ou l’autre des adresses suivantes: anne-marie.gagne-julien@umontreal.ca et antoine.corriveau-dussault@umontreal.ca. Les propositions doivent être soumises sous la forme d’un résumé de 1500 caractères (espaces compris), accompagné des informations suivantes: nom complet, statut, affiliation institutionnelle et adresse électronique.  La durée de chaque communication sera de 30 minutes, suivie d’une période de questions de 15 minutes.

Anne-Marie Gagné-Julien (Étudiante à la maîtrise, Université de Montréal)

Antoine Corriveau-Dussault (Étudiant au doctorat, Université de Montréal)

  1. No comments yet.
  1. No trackbacks yet.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s

%d bloggers like this: